FCBA-BIO-M-006

Méthode rapide d’évaluation de la résistance du bois ou matériau composite (à base de bois) vis-à-vis des champignons basidiomycètes lignivores

Adaptation du Screening test de Bravery (version de 1979) Laboratoire de Biologie / FCBA Bordeaux

Cette méthode vise à évaluer la résistance d’un bois ou d’un matériau composite vis à vis des champignons basidiomycètes lignivores dans un délai plus court (6 semaines de mise en contact avec les champignons) que l’EN 113 ou la méthode CEN/TS15083-1 (16 semaines de mise en contact).

Protocole

Exposition d’échantillons de bois ou matériaux à des cultures pures de champignons basidiomycètes (Coriolus versicolor, Coniophora puteana, Poria placenta, Gloeophyllum trabeum) pendant 6 semaines. En fin d’essai, le calcul des pertes de masse des échantillons ainsi que la comparaison à des matériaux de référence (efficace et non-efficace) permet d’évaluer la résistance de l’objet soumis à l’essai aux champignons.

informations complémentaires

Il s’agit d’une étape préalable (qui ne substitue pas à l’EN113, ou à la CEN TS/15083-1) permettant au fabricant d’obtenir des résultats intermédiaires sur la résistance du matériau aux champignons lignivores comparativement à des essences ou des matériaux de référence. Une usure de type vieillissement aux UV et vaporisation d’eau (QUV) ou EN 73 ou EN 84 peut éventuellement être appliquée aux éprouvettes de bois ou matériau composite préalablement à l’exposition fongique.

NULL
haut de page